F5AGB

Classe de license des Radio Club

Recommended Posts

F5AGB

Bonjour,

 

Juste une question que je me pose en recevant une confirmation LOTW:

Les club ne passent pas l'examen, je pensais qu'il étaient donc automatiquement F8 (F5 ou F6 pour les anciens).

Comment ce fait-il que certains Radio-Club aient un indicatif en F4Kxx ?

Y a t'il des club en F1Kxx ? (et en F0Kxx :rolleyes: )

 

73, Bruno

Partager ce message


Lien à poster
F8BXI

Bonjour Bruno,
 

Il y a 1 heure, F5AGB a dit :

Comment ce fait-il que certains Radio-Club aient un indicatif en F4Kxx ?

Depuis que la Classe 1, et donc la F8, a été supprimée, les seuls indicatifs distribués depuis sont du type F4, que ce soit pour les RC ou les individuels. Et non, il n'existe pas de F1K (à ma connaissance). La règlementation précédente demandait à ce que le responsable d'un RC soit titutalire d'une classe 1, et les RC avaient donc des F5K, F6K et F8K.


73,
Philippe

Partager ce message


Lien à poster
F5JVD

Bonjour,

Les radio-club avec un F1K--, ce sont des vieux souvenirs...

Ce fut la fin avec l'ineptie des indicatifs avec une lettre supplémentaire en 85, lettre supprimée peu après, bien heureusement.

73,

 

PL

Partager ce message


Lien à poster
F5AGB

Et quid de la restriction lié à la télégraphie des F4 ? (si ça existe encore ?) Cela s'applique à tout opérateur de la station du club ou la licence de l'opérateur prend le dessus ?

(je sais, c'est un peu chercheur de p'tites bêtes mais la règlementation est tellement étrange parfois en France).

 

73, Bruno

Partager ce message


Lien à poster
F8BXI
il y a 46 minutes, F5AGB a dit :

Et quid de la restriction lié à la télégraphie des F4 ? (si ça existe encore ?) Cela s'applique à tout opérateur de la station du club ou la licence de l'opérateur prend le dessus ?

Si je ne m'abuse (mais j'ai lâché l'affaire depuis belle lurette sur les détails), il me semble que cela a sauté avec la dernière mouture qui nous donne la possibilité d'utiliser n'importe quel mode, à priori. C'est à dire qu'une licence n'est plus limitée à un certain nombre de modes de transmission comme on a pu connaitre. Je n'ai pas de référence mais si F6BHW passe dans le coin, il nous donnera les bonnes références pour confirmer ou infirmer mes éléments.

 

73,
Philippe

Partager ce message


Lien à poster
F6BHW

Bonjour,

Comme je viens de passer sur le forum je réponds volontiers a la demande de Philippe et de F5AGB

En effet, depuis le texte de l’ARCEP  n° 2012-1241 du 2 octobre 2013 Journal officiel du 7 mars 2013 dans un conteste de simplification administrative et de réduction des budgets il n’y plus qu’une seule classe de radioamateurs en France et effectivement, comme l’indique f8bxi seuls sont attribués des indicatifs de type F4xxx (pour plus d’info se reporter a la grille de codification des indicatifs radioamateur publié également au JO) et les titulaires d’indicatifs ayant une structure alpha-numérique différente ont conserves leurs indicatifs personnels.

Sur le plan des conséquences de cette réforme de simplification  :

Le paragraphe 3 de la décision de l’ARCEP précitée (Cf Ci-dessous)  précise explicitement les conditions d’utilisation des bandes de fréquences attribuées aux services d’amateur. Ainsi, Tous les radioamateurs sauf les F0 sont autorisés sur toutes les bandes et dans toutes les classes démissions autorisées suivant les précisions de l’extrait de la décision de l’arcep ci-dessous

Concernant les F0 ils conservent également leurs indicatifs personnels mais sont autorisés uniquement sur la bande 144/146 et uniquement pour les classes démissions A1A, A2A, A3E, G3E, J3E et F3E.

Extrait de la décision de l’ARCEP n° 2012-1241 du 2 octobre 2013

(JO du 7 mars 2013 texte n°72)

3. Conditions communes d’utilisation des fréquences par les stations radioélectriques

du service d’amateur ou du service d’amateur par satellite

Il convient que la classe d’émission, telle que définie dans l’appendice 1 du règlement des radiocommunications, utilisée par une station entraîne le minimum de brouillage et assure l’utilisation efficace du spectre. En général, cela implique qu’en choisissant à cet effet la classe d’émission tous les efforts doivent être faits pour réduire le plus possible la largeur de bande occupée, compte tenu des considérations techniques et d’exploitation concernant le service à assurer.

A cet effet, les conditions suivantes doivent être respectées : La largeur de bande occupée ne doit pas dépasser 6 kHz pour les fréquences inférieures à 28 MHz, 12 kHz pour les fréquences comprises entre 28 et 144 MHz et 20 kHz pour les fréquences comprises entre 144 et 225 MHz.

Le titulaire d’un certificat d’opérateur de classe 3 est autorisé à utiliser uniquement les classes d’émissions A1A, A2A, A3E, G3E, J3E et F3E.

73 de Robert f6bhw.

Modifié par F6BHW

Partager ce message


Lien à poster
F6BHW
Il y a 10 heures, F6BHW a dit :

Bonjour,

Comme je viens de passer sur le forum je réponds volontiers a la demande de Philippe et de F5AGB

En effet, depuis le texte de l’ARCEP  n° 2012-1241 du 2 octobre 2013 Journal officiel du 7 mars 2013 dans un contexte de simplification administrative et de réduction des budgets il n’y plus qu’une seule classe de radioamateurs en France et effectivement, comme l’indique f8bxi seuls sont attribués des indicatifs de type F4xxx (pour plus d’info se reporter a la grille de codification des indicatifs radioamateur publié également au JO) et les titulaires d’indicatifs ayant une structure alpha-numérique différente ont conserves leurs indicatifs personnels.

Sur le plan des conséquences de cette réforme de simplification  :

Le paragraphe 3 de la décision de l’ARCEP précitée (Cf Ci-dessous)  précise explicitement les conditions d’utilisation des bandes de fréquences attribuées aux services d’amateur. Ainsi, Tous les radioamateurs sauf les F0 sont autorisés sur toutes les bandes et dans toutes les classes démissions autorisées suivant les précisions de l’extrait de la décision de l’arcep ci-dessous

Concernant les F0 ils conservent également leurs indicatifs personnels mais sont autorisés uniquement sur la bande 144/146 et uniquement pour les classes démissions A1A, A2A, A3E, G3E, J3E et F3E.

Extrait de la décision de l’ARCEP n° 2012-1241 du 2 octobre 2013

(JO du 7 mars 2013 texte n°72)

3. Conditions communes d’utilisation des fréquences par les stations radioélectriques

du service d’amateur ou du service d’amateur par satellite

Il convient que la classe d’émission, telle que définie dans l’appendice 1 du règlement des radiocommunications, utilisée par une station entraîne le minimum de brouillage et assure l’utilisation efficace du spectre. En général, cela implique qu’en choisissant à cet effet la classe d’émission tous les efforts doivent être faits pour réduire le plus possible la largeur de bande occupée, compte tenu des considérations techniques et d’exploitation concernant le service à assurer.

A cet effet, les conditions suivantes doivent être respectées : La largeur de bande occupée ne doit pas dépasser 6 kHz pour les fréquences inférieures à 28 MHz, 12 kHz pour les fréquences comprises entre 28 et 144 MHz et 20 kHz pour les fréquences comprises entre 144 et 225 MHz.

Le titulaire d’un certificat d’opérateur de classe 3 est autorisé à utiliser uniquement les classes d’émissions A1A, A2A, A3E, G3E, J3E et F3E.

73 de Robert f6bhw.

 

Modifié par F6BHW

Partager ce message


Lien à poster
F8BXI

Merci Robert de confirmer mes restes de règlementation :-) avec les bonnes références et d'avoir précisé pour la F0 qui reste, elle, liée aux modes autorisés indiqués.

 

73,
Philippe

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant