News Radio

Demande d'aide pour localiser un faucon sacre équipé d'un émetteur.

Recommended Posts

F8DQL   
F8DQL
Il y a 5 heures, F4HMY a dit :

Voila, les réponses apportées précédemment apparaissent lors de l'envoi du formulaire.

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
F1MYZ   
F1MYZ
Il y a 12 heures, F4CWH a dit :

. Mais si l'animal est en vol, ça peut valoir le coup d'orienter quelques yagis, histoire de tenter de le détecter.

Ensuite, les aspects légaux... Ici, l'objectif est il me semble de retrouver un oiseau de proie dont le "job" est in fine de prévenir les collisions avions/oiseaux, et donc de sauver des vies.
 

Bonsoir,

 

Merci pour  ces informations.

Par contre, et je peux me tromper,  j'ai le désagréable sentiment que dès le début, avec les plans d'une yagi pour le 200 Mhz, on se plante dans l'analyse du problème.

AMHA, il ne s'agit ni d'une chasse au renard, ni de trouver une balise de détresse d'un avion crashé (ou ayant atterrit trop brutalement). Dans ces deux cas, la cible est fixe, au sol et dans une aire géographique limitée. Il est donc logique d'utiliser une antenne directive pour  la "gonio métrer" .

Ici, c'est tout l'inverse, la cible est (très) mobile, dans une zone immense. Il me semble plus opportun d'utiliser une omnidirectionnelle (diamond, discone...), souvent présente à la station (pour le trafic local) et d'utiliser une simple clef TNT USB avec un logiciel SDR. 

Quand l'animal sera repéré, il sera temps d'utiliser une yagi (ou une HB9CV) taillée sur la QRG. pour affiner sa position à l'aide de stations de la zone de réception.

Quant à l'aspect légal, il ne se pose pas car on ne nous demande pas d'émettre sur une QRG non attribuée au service amateur.  D'un autre côté, il ne faut pas "se la raconter" avec des prétextes "humanitaires". Si ce gros piaf percute un avion (ou passe dans le réacteur), c'est lui qui y laissera ses plumes . Seul un vol dense de plusieurs volatiles, peut présenter un danger (d'où le recours aux effaroucheurs).

Sylvain

 

Partager ce message


Lien à poster
NOAILLES Nicolas   
NOAILLES Nicolas

Bonjour à tous,

 

Avant tout, je tiens à vous remercier pour votre implication, votre soutien, vos heures d'écoute, quant à la recherche de Lothar, mon jeune Faucon Sacre.

J'ai été véritablement surpris par l'aide que j'ai pu trouver auprès de votre communauté, cet esprit de solidarité qui tend à se faire rare de nos jours et qui atteste de la grande qualité de votre communauté.

 

D'aucuns se demandaient pourquoi nous équipions nos rapaces de balises... Nous le faisons, que ce soit avec du matériel en 433 Mhz, en 216 Mhz, ou encore avec la dernière évolution du marché, des émetteurs GPS, pour retrouver nos rapaces. Nos oiseaux sont entraînés pour une action naturelle de chasse. En fonction de l'espèce et du gibier / nuisible convoité, les attaques peuvent s'étendre sur 50m (Buse de Harris sur Lapin de Garenne) ou 5000m (Faucon Sacre sur Corvidés). L'utilisation de télémétrie s'avère nécessaire pour retrouver le rapace qui, une fois la proie capturée, ne la ramène pas et se contente de la plumer et de la manger en attendant son Fauconnier. 

Concernant l'aspect légal du matériel utilisé, sujet soulevé à maintes reprises, la bande 200 comme vous l'avez mentionné est réservé aux Armées en France. Cependant, il y a une forme de "tolérance" à notre égard... Si une PM (patrouille miliaire) nous prend à utiliser le matériel aux abords d'une base et ce sans autorisation préfectorale, elle aura le choix de nous le laisser, ou de nous le confisquer: seul un fauconnier s'est vu confisquer son matériel il y a une décennie de cela, et aucun fauconnier n'a à ce jour jamais été poursuivi pénalement.

Pourquoi utiliser du 216 et non du 433? A émetteur identique (Scout UHF ou VHF de chez Marshall Radio Telemetry http://marshallradio.com/eu/european-falconry-products/european-falconry-transmitters/item/490-scout-transmitter), la capacité de réception du signal est incomparable! Je possède les deux matériels, il m'est arrivé de perdre des oiseaux équipés de 433 et de les retrouver grâce aux corvidés les harcelant, car ils étaient posés dans un champ de blé! A 200m (pour une portée effective de 30km normalement), je ne captais aucun, réellement aucun signal! 0! Le signal était coupé par la densité des céréales. De même, j'ai parfois poursuivi des fausses pistes, recevant un signal émis par une antenne relais ou la balise d'un avion, modulé et identique à celui de l’émetteur. Le 216 est largement moins sujet aux rebonds: je parviens à capter l’émetteur tant bien même que l'oiseau soit dans une crevasse, perché en ville... Le problème vient ensuite du récepteur, qui se laisse brouiller par la moindre source électromagnétique (lignes électriques, voitures...) http://marshallradio.com/eu/european-falconry-products/european-falconry-receivers.

Nous réservions donc le 433 pour les rapaces dits de "bas-vol", excédant rarement les 2000m lors de poursuites: Autour des Palombes, Buses de Harris, Aigle Royal... Et le 216 pour ceux dits de "haut-vol", pouvant tracer des 50/100/200km sans s'arrêter: Faucons SSP. 

Cette situation désolante, tant d'un point de vue financier pour l'entreprise que d'un point de vue personnel étant donné le lien unique que nous tissons avec nos rapaces, nous pousse à évoluer dans notre pratique et à nous équiper de matériel GPS pour nos faucons désormais. (http://www.bsplanet.com/fr/product-category/localisaterus-et-telemetrie-gps-faucon-fr/)

 

A l'heure d'aujourd'hui, cela fait une dizaine de jours que nous avons perdu toute trace de Lothar, et que malgré notre implication, celle de nos amis fauconniers et la vôtre, personne n'a eu de signe. 

Trois options sont possibles: 1/ Les émetteurs s'activent et se désactivent à l'aide d'aimants et il est extrêmement rare mais possible qu'un émetteur puissent être désactivé par le champ électromagnétique de lignes hautes-tension, ce qui justifierait la disparition du signal sur la zone de Vélizy, mais rapace potentiellement en vie. 2/ Toujours dans le sujet "électrique", si l'oiseau s'est posé sur une ligne SNCF ou une basse-tension non isolée (20% des basses tensions en France), il s'est fait électrocuter et l'émetteur avec: perte de signal et mort du rapace. 3/ Au-vu des forts vents ayant soufflé durant trois jours et poussant vers le Nord-Est / l'Est, le rapace a pu se laisser porter et s'est retrouvé en moins de 24h de l'autre côté de la frontière et se serait installé en Allemagne / Danemark... Potentiellement en vie. Concernant cette troisième théorie, un ami vivant à Oldensberk (Frontière avec le Danemark) a perdu une femelle de la même espèce le 4 Octobre de l'an passé, dans les mêmes conditions, avec des vents soufflants vers le Sud-Ouest. L'oiseau a été retrouvé par un fauconnier 5 Jours plus tard du côté de Lyon.

 

Quoi qu'il en soit, rien ne sert de continuer l'écoute, si le rapace avait un émetteur actif et était toujours en France, quelqu'un l'aurait capté depuis son départ.

Je n'ai plus qu'à espérer recevoir un courriel ou un appel de notre association nationale de Fauconnerie ou d'amis Allemands pour me dire qu'il a été récupéré... Un autre ami Anglais vient de récupérer son Autour des Palombes alors qu'il l'avait perdu il y a 8 ans...

 

Je vous remercie encore du fond du coeur pour l'aide que vous m'avez apporté et vous joins une photo de Lothar (Perdu de Recherche [sic])

 

Bien à Vous,

Nicolas Noailles.

Société Phoenix Effarouchement.

IMG_2567 (1).JPG

Partager ce message


Lien à poster
F1MYZ   
F1MYZ

Bonsoir,

 

Merci pour ces explications passionnantes et j'espère sincèrement que vous retrouverez votre animal sain et sauf.. Je peux parfaitement comprendre le lien fort  qui peut se tisser entre l'homme et la bête.

Je n’épiloguerais pas sur l'aspect juridique incertain du passage relatif à la PM car ceci est hors du champ de ce BLOG .

Bien que non directement lié à notre activité mais comme vous avez éveillé notre curiosité,, que faut-il faire si on trouve un rapace en difficulté (avant de contacter la Ligue de Protection des Oiseaux) ? Précautions a prendre pour le bien de l’animal, pour le bien de nos mains ? hydratation ? viande hachée ? protection hypothermie ?

Cordiales salutations

Sylvain

Partager ce message


Lien à poster
F6FER   
F6FER
Il y a 13 heures, NOAILLES Nicolas a dit :

la bande 200 comme vous l'avez mentionné est réservé aux Armées en France

Dixit les militaires sans doute. Une des bandes radio numerique terrestre a repris les fréquences de l'ex bande III de la TV analogique (C+). Elle couvre d'environ  175 à 225 MHz, à moins que cela n'ait changé très récemment. Tout est possible !

J'espère que le faucon est encore sur pied et que vous le retrouverez.

Partager ce message


Lien à poster
F1MYZ   
F1MYZ
Il y a 8 heures, F6FER a dit :

Dixit les militaires sans doute.

C'est bien pour cela que j'ai souligné l'aspect juridique "incertain" de ce passage .
Aux abords immédiats de la Base Aérienne, selon la nature de celle-ci, il a pu rencontrer des gendarmes (de l'air) ou des COCOYS. Dans les 2 cas, ces bipèdes ont un QI très inférieur à celui du faux con, voire de la moule ;) et il ne sert à rien de tenter de discuter avec eux.

Sylvain

Partager ce message


Lien à poster
NOAILLES Nicolas   
NOAILLES Nicolas

Alors en deux mots que faire si vous trouvez un rapace...

Si vous parvenez à vous en approcher et s'il se trouve au sol, il est soit blessé, soit malade, certainement épuisé. Il faut bien garder en tête que l'on fait entre 60 et 80kg et que l'oiseau en face fait entre 200grammes (faucon crécerelle, épervier d'europe) et 6kg (femelle d'aigle royal). Le danger vient de nous, pas de lui.

Vous avez deux options: soit l'attraper en faisant attention à ses serres car l'oiseau voit en vous un prédateur et va tenter de se défendre c'est normal (Même s'il vous attrape, il vous fera quelques griffures, rien de mortel bien évidemment). Bref si vous décidez de l'attraper il faut le tenir DELICATEMENT par le corps d'une main, l'autre main tenant les serres et la queue (attraper les pattes juste au-dessus du métatarse, soit le poignet). Seconde option: appeler les pompiers, ils ont un SAN, service animalier, formé en ce qui concerne la manipulation des rapaces.

Si vous l'attrapez, il faut placer l'oiseau dans une boite en carton avec un linge/serviette en son fond et l'emmener à un centre de sauvegarde LPO ou UFCS.

 

Si vous voyez un rapace équipé (jets de cuir aux pattes, émetteur sur le dos ou la queue, sonnette qui fait gling gling), c'est un oiseau de fauconnerie: avant d'essayer de le capturer, prenez contact avec l'ANFA ou la fédération de chasse de votre département, ils connaîtront les fauconniers des environs et en enverront un tenter de récupérer le rapace qui ne serait pas nécessairement en état de faiblesse.

 

Concernant le fait de les nourrir, il vaut mieux éviter: en fonction de l'état de santé de l'animal et de son espèce, et surtout s'il a atteint un état de faiblesse avancé, il pourrait ne pas être capable de digérer de la viande rouge, ni même de la blanche. Les fauconniers et centres de sauvegarde possèdent l'équipement et les produits pour faciliter la digestion d'aliments et sauront choisir quelle viande (souris, rat, caille...) et quelle quantité donner au rapace en fonction de son état.

Ah au fait tant que j'y pense, on lit souvent sur des forums des personnes conseillant de nourrir les rapaces avec du pain trempé dans du lait: ce sont des carnivores exclusivement et le lait est toxique, je le répète, le lait est mortellement toxique pour tous les oiseaux.

 

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas ;)!

 

Partager ce message


Lien à poster
F4CWH   
F4CWH
il y a une heure, NOAILLES Nicolas a dit :

Alors en deux mots que faire si vous trouvez un rapace...

Si vous parvenez à vous en approcher et s'il se trouve au sol, il est soit blessé, soit malade, certainement épuisé. Il faut bien garder en tête que l'on fait entre 60 et 80kg et que l'oiseau en face fait entre 200grammes (faucon crécerelle, épervier d'europe) et 6kg (femelle d'aigle royal). Le danger vient de nous, pas de lui.

Vous avez deux options: soit l'attraper en faisant attention à ses serres car l'oiseau voit en vous un prédateur et va tenter de se défendre c'est normal (Même s'il vous attrape, il vous fera quelques griffures, rien de mortel bien évidemment). Bref si vous décidez de l'attraper il faut le tenir DELICATEMENT par le corps d'une main, l'autre main tenant les serres et la queue (attraper les pattes juste au-dessus du métatarse, soit le poignet). Seconde option: appeler les pompiers, ils ont un SAN, service animalier, formé en ce qui concerne la manipulation des rapaces.

Si vous l'attrapez, il faut placer l'oiseau dans une boite en carton avec un linge/serviette en son fond et l'emmener à un centre de sauvegarde LPO ou UFCS.

 

Si vous voyez un rapace équipé (jets de cuir aux pattes, émetteur sur le dos ou la queue, sonnette qui fait gling gling), c'est un oiseau de fauconnerie: avant d'essayer de le capturer, prenez contact avec l'ANFA ou la fédération de chasse de votre département, ils connaîtront les fauconniers des environs et en enverront un tenter de récupérer le rapace qui ne serait pas nécessairement en état de faiblesse.

 

Concernant le fait de les nourrir, il vaut mieux éviter: en fonction de l'état de santé de l'animal et de son espèce, et surtout s'il a atteint un état de faiblesse avancé, il pourrait ne pas être capable de digérer de la viande rouge, ni même de la blanche. Les fauconniers et centres de sauvegarde possèdent l'équipement et les produits pour faciliter la digestion d'aliments et sauront choisir quelle viande (souris, rat, caille...) et quelle quantité donner au rapace en fonction de son état.

Ah au fait tant que j'y pense, on lit souvent sur des forums des personnes conseillant de nourrir les rapaces avec du pain trempé dans du lait: ce sont des carnivores exclusivement et le lait est toxique, je le répète, le lait est mortellement toxique pour tous les oiseaux.

 

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas ;)!

 

Bonjour Nicolas,

merci pour toutes ces informations, fort intéressantes et instructives. J'ai tenté en vain une écoute dans le Gâtinais encore avant hier pendant quelques heures, et je n'ai rien reçu. Probablement pas assez à l'est...

J'espère sincèrement que vous retrouverez votre faucon.

Bonne continuation.

73, Carl.

Partager ce message


Lien à poster
F1MYZ   
F1MYZ
Il y a 19 heures, NOAILLES Nicolas a dit :

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas ;)!

 

Très intéressant, par contre, je n'ai pas beaucoup de viande de rat dans mon frigo ;-(
Pour revenir à un domaine plus proche de nos activités, quelle type d'antenne utilisez-vous pour repérer votre oiseau. Normalement, il n'est pas très éloigné de vous.

Question subsidiaire, l'oiseau est-il bagué  (comme un pigeon) ou puçé (RFID) pour retrouver son propriétaire ?

Cordiales salutations et tenez-nous au courant SVP.

Sylvain

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant