F4CPS

couplage de trombonne...

Recommended Posts

F4CPS

Bonjour,

Suite à une discussion avec un om, on se pose une question concernant le couplage de beam dont l'élément rayonnant est un trombone.

Sur des beam équipées de dipôle ouverts, aucuns doutes : tous les points "chauds" du même côté : exemple couplage dipôles ouverts

Mais sur un trombone....celui-ci étant en court-circuit (d'un point de vue électrique mais pas HF) avec une ligne coaxial 1/2 onde pour le symétriser (dans notre cas en tous cas), faut-il toujours tenir compte de ce "point chaud" ou pas d'importance ? Et si oui, comme le trouver si c'est un boitier moulé avec juste une N ?

Que se passerait-il au niveau lobe de rayonnement avec un couplage "inversé" (trombone des antenne à "l'extérieur" des boom) > exemple

73'

F4CPS Guillaume

 

 

Partager ce message


Lien à poster
F5LPR

Bonjour Guillaume.

1/ -Il n'y a pas de différence entre le montage de dipôles ouverts ou de trombones. Il convient de prendre les mêmes précautions pour les coupler en phase et donc les alimenter tous dans le bon sens.

2/ - Quand il s'agit de trombones avec un boitier moulé ( le cas vache par excellence ) mais qu'il s'agit d'antennes commerciales identiques on est en droit de se dire que le constructeur les a montées toutes de la même façon. On va donc les coupler selon la procédure classique, comme si on connaissait par définition le sens de branchement.

3/ - La méthode - bourrin - qui consiste à tenter d'ouvrir proprement le boitier moulé...Heu..risqué !

3bis/ - La méthode SUPER bourrin qui consiste à couper le trombone (puis à le reconnecter à moins de savoir souder l'alu...???).

4/ - La méthode - empapaouteur de mouche - qui consiste à repérer la phase d'un côté du trombone ce qui implique d'avoir le générateur et l'analyseur vectoriel et/ou l'oscilloscope qui va bien pour la fréquence considérée....Faisable mais pas simple.

Que se passe t-il si par erreur les antennes sont montées en opposition de phase ?

Au lieu d'avoir un renforcement du gain dans un seul lobe concentré sur l'axe vous allez avoir deux lobes divergents et surtout un GROS TROU (un nul) dans l'axe ( le plan passant entre les deux antennes qu'elles soient côte à côte ou superposées).

Mais il y a un indice qui peut vous mettre la puce à l'oreille ( si j'ose dire ).

En couplant correctement avec les bonnes longueurs de bretelles vous devez normalement retrouver l'impédance de ligne correcte (disons par exemple 50 Ohms) et un ROS acceptable.

Si vous êtes couplé - A L'ENVERS - il y a de fortes chances que vous ne retombiez pas sur vos pieds en impédance et en ROS.

Conclusion: S'en tenir au point N°2 ci-dessus me semble une bonne chose...hi !

Cordialement - f5lpr - Denis.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
F4CPS

Super Denis, merci ! ;)

il y a 9 minutes, F5LPR a dit :

Au lieu d'avoir un renforcement du gain dans un seul lobe concentré sur l'axe vous allez avoir deux lobes divergents et surtout un GROS TROU (un nul) dans l'axe ( le plan passant entre les deux antennes qu'elles soient côte à côte ou superposées).

Au moins avec l'écoute d'une balise, le doute sera vite levé !

73' de F4CPS Guillaume

Partager ce message


Lien à poster
F5LPR

Oui Guillaume le pointage vers une balise peut être une bonne indication dans le cas des antennes côte à côte mais dans le cas d'antennes superposées verticalement il faudrait pouvoir jouer sur l'angle d'élévation ce qui mécaniquement est moins évident si vous n'avez pas un rotor double - site/azimut-.

73 - f5lpr - Denis.

Partager ce message


Lien à poster
F6CSS
Il y a 17 heures, F4CPS a dit :

Mais sur un trombone....celui-ci étant en court-circuit (d'un point de vue électrique mais pas HF) avec une ligne coaxial 1/2 onde pour le symétriser (dans notre cas en tous cas), faut-il toujours tenir compte de ce "point chaud" ou pas d'importance ? Et si oui, comme le trouver si c'est un boitier moulé avec juste une N ?

Bonjour,

Ce "court-circuit" mesuré en continu correspond à la seule résistivité du conducteur.
Une suggestion : pourquoi ne pas essayer une simple mesure à l'aide d'un milliohmmètre  ou d'un pont "RLC" ? (Un cordon connecté au conducteur central de l'embase N, l'autre cordon connecté à différents points du "folded").

Si l'appareil est sensible on devrait pouvoir mettre en évidence des variations de résistance.
Évidemment s'il s'agit d'un  "folded UHF" (vous ne l'avez pas précisé) cette méthode risque de ne pas être utilisable.

73 , J.C.

Partager ce message


Lien à poster
F6CER

Bonjour les jeunes , un truc classique de "vieux" :

on fait passer du courant continu par le cable coaxial avec une alim variable et , muni d'une boussole , on vérifie que le courant parcourt les trombones dans le même sens 

Partager ce message


Lien à poster
F5LPR

Il m'épate...Il m'épate....Il m'épate.

Bien vu le truc dit de vieux. 

Bonjour Georges..... C'est tellement évident...que le (vieux) galopin de je suis ne l'avais pas vu venir celle là.

Respect monsieur Georges !

Bon dimanche (à l'ombre)

Cordialement - f5lpr - Denis.

Partager ce message


Lien à poster
F4CPS

Merci à tous pour ces astuces :)

Partager ce message


Lien à poster
F6CER

C'est un peu normal, quand on se retrouve dans la cambrouse avec une 16 fois 21 Tonna a monter et que le petit pion surmoulé dans le plastique de fixation du trombone qui déterminait la phase a disparu depuis longtemps, il faut bien se debrouiller !!!!!

Partager ce message


Lien à poster
F6FER

Bonjour

Bien vu Georges.

Le problème, aujourd'hui, est que dans le paquetage de l'OM en campagne on trouve de tout sauf une boussole. Pas sûr que ça marche avec un GPS :huh:

73

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant