F6ITU

quel diamètre de fil pour antenne filaire

27 messages dans ce sujet

Posté(e) (modifié)

bonjour

je suis sur le point de commander un rouleau de fil d'alu pour  monter quelques doublets et une Zep. 

D'expérience, quel est le diamètre "optimum" (rapport poids/souplesse d'utilisation/ résistance à la casse)  pour ce type de matériau ?

Comme ça, sans trop réfléchir, j'aurais tendance à prendre du 2mm

73'

Marc 

Modifié par F6ITU

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour Marc.

 

Pourquoi de l'alu ?  Question de poids ?

Je n'en ai jamais été bien partisan, Soudures pas évidentes avec les coax en cuivre, liaison électrique qui s'oxyde rapidement (avec une oxydation devenant isolante) entre les deux métaux.

Côté diamètre, du cuivre de 1.5 mm2 (ou 2 mm2) type câble électrique n'est pas très lourd même, pour un doublet 80 m et sa bande passante couvre largement de 3.5 à 3.8. (Vous pouvez même le tailler un poil plus court - centré presque extrémité de la bande pour qu'il soit correct s'il s'allonge un peu avec le temps !

 

-

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour Marc , dans ma montagne et avec beaucoup de terrain , d'arbres et d'antennes , j'en utilise pas mal ( egalement pour les clotures électriques )  le plus gros sera le mieux , toutefois attention aux fixations sur les isolateurs : les boucles doivent être soigneuses et faites d'un seul coup sans revenir en arrière sinon le fil casse

comme c'est plutot du dural que de l'alu , ce qui explique sa rigidite , je le chauffe pour faciliter l'enroulement sur des vis de 5mm (c'est la que se fait la connection au coaxial sur l'isolateur central des dipoles ) mais après il ne faut plus y revenir 

vu le prix c'est une aubaine 

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour F6CER.

D'accord avec vous pour une clôture électrique, mais pas trop pour de la HF !..

 

-

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour Marc,

Comme le dit 5JG, l'alu n'est pas terrible : sa résistivité est plus élevée que pour le cuivre (pertes), il s'oxyde, n'aime pas du tout le cuivre (couple électrique), ne se soude pas sans décapant spécifique et étamage, 2 ou 3 pliures et il se casse.

Bref, à mon avis rien ne vaut le cuivre. L'idéal serait de trouver du cuivre émaillé de 16 ou 20/10 chez un récupérateur.

J'ai eu la chance d'en trouver issu du bobinage HT (20kv) de transformateur HT/BT de distribution. Installé en l'air depuis une dizaine d'année pour une delta loop de 83m, il n'a pas souffert du vent (Bretagne). 

Cordialement.

J-F

 

Partager ce message


Lien à poster

Posté(e) (modifié)

Bonjour et pourquoi pas la HF ? le coup de la résistivité plus grande est une vue de l'esprit ! la différence avec le cuivre est très faible et je vous défie de la mettre en évidence , on ne va pas faire des antennes en fil argenté ou doré non plus ! juste un détail : n'oubliez pas que la quasi totalité des yagi est en dural ..... et puis , il vaut mieux un bon serrage avec vis ,rondelles ,et écrous , le tout verni ou avec un peu de graisse comme protection qu'une mauvaise soudure  ! ici j'ai des dipôles pour 80 40 et 160m depuis des années et malgré le vent la pluie et surtout la neige ça résiste très bien 

 

 

 

Modifié par F6CER

Partager ce message


Lien à poster

Merci à tous... je m'attendais à des remarques sur la résistance linéique :- )) C'est surtout une histoire de rapport résistance mécanique/prix. A une époque, on pouvait trouver à vil prix, chez Radio Marguerite, des antennes "long fil" militaires faites en bronze-béryllium. Mais ça, c'était avant. Désormais, ces trucs sont vendus au prix du platine.

J'imprime ça sur mes tablettes : plier une et une seule fois. Ceci dit, j'imagine que j'aurais finis par le découvrir à force de casser. J'ai un don pour provoquer les catastrophes.

George, la question portait sur le diamètre... vous utilisez quel dia, si vous avez ça en mémoire. Je compte passer à la coopérative -vive les petits bled qui comptent plus de vaches que d'humains, car le royaume du fil d'alu leur appartient- dès l'achèvement du week-end pascal. C'est du rouleau de 40 mètres si j'ai bonne mémoire. J'offrirai le surplus à mon voisin, ses hérens ont tendance à casser les parcs, électrifiées ou pas.

Ce sera, dans un premier temps, un doublet agricole : fil de clôture et tendeur en nylon de débroussailleuse. Et p'tèt' même un mât en manche de fourche (bois). Et uniquement pour les bandes hautes histoire de faire couleur locale.

Dans ma montagne, je n'ai pas beaucoup de terrain, et les arbres qui restent vont avoir la visite de Madame Stihl et Monsieur Mc Culloch. Il faudra que j'envisage la pose de piquets élévateurs d'extrémité pour éviter de trop "fermer" l'angle. Et que ça résiste à la neige, même si elle se fait de plus en plus rare.

Merci encore

Marc

 

 

Partager ce message


Lien à poster

Bonsoir les amis ,je vais confirmer ce que dit Georges de F6CER ,  un bon serrage ,vernis , voir sous gaine thermo encollée ..... chez moi cela marche et bien depuis 15ans sans avoir à toucher à la jonction ( la jonction est dans un boitier d'électricien pas énorme ) . A la jonction des fils  , j'ai mis des manchons à sertir , qui dont dans des bouts de gaine adhésivée . Cela alimente ma filaire bandes basses qui est une Lévy . Ceci étant , certains diront que peut-être la longévité dépend des conditions météo ...? Par ailleurs pour vous Marc , je précise que les diamètres que l'on trouve sont du 16/10 , du18/10 ou du 20/10 . J'aide gros restes de 16/10  . Mais finalement même si à force de pliure  répétées ( encore faut-il qu'il y ait des raisons de plis ) cela peut casser , tout au plus j'aurais dû prendre du 18/10 . Un point auquel on ne pense pas facilement est à ce sujet le mode de fixation fixe ou avec des éléments amortisseurs , aussi bien au centre que aux extrémités . Si tous les points supports sont parfaitement immobiles , cela évite les saccades/secousses de tension dûes au vent et à des supports comme des branches d'arbres qui oscillent . Pour les bandes hautes , j'ai une G5RV  avec du fil de cuivre18 ou 20/10 . La poignée de main chaleureuse Marc , et les amitiés aux autres intervenants . Didier    F4DME       Joyeuses Pâques

Partager ce message


Lien à poster

Merci Didier pour ces précisions

Ce sera donc du 2mm. Veaux, vaches, cochons et transceivers dans le même sac

Quant à l'amortissement, ce sera soit l'élasticité relative du fil de débroussailleuse, soit, si j'ai le temps, une poulie de chaque côté et un poids. Mais avant d'en arriver là, il y a du boulot d'assemblage et de réglage. 

73'

Marc

Partager ce message


Lien à poster

Si cela peut aider!

Pour eviter de casser le fil lors de connections!

Pour plier un plat d'alu sans qu'il 'blanchisse', se fende, ou casse, il faut frotter une des surfaces avec du savon de Marseille dans la zone de pliage, chauffer ensuite au chalumeau le trait prévu.
Lorsque la température nécessaire est atteinte, le savon devient brun-marron assez foncé, un peu comme du caramel...
Il faut alors immédiatement plonger la pièce d'alu dans de l'eau froide.

Vous avez alors environ 30 min pour façonner la pièce à froid et à votre guise. 
Elle reprendra ensuite peu à peu sa rigidité d'origine.

Ca marche pour de l'AG3 (alu bas de gamme), AG5, AGS (alu des profilés), AU4G (alu aéro très solide).

Attention toutefois, car le rayon des angles pliés ne pourra pas être inférieur à l'épaisseur de la pièce. 

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour a tous et joyeuses paques , pub gratuite : LACME Force-flex 1.8 mm on peut meme y suspendre les cocottes en chocolat B)

Partager ce message


Lien à poster

oui, en 2mm à 50 Euros port compris pour 400 m. Ca incite à faire de la beverage :- =

 

Merci au passage à Yves. J'avais déjà entendu parler de ce truc de métier, mais l'avais oublié

Partager ce message


Lien à poster

Mais pourquoi donc se casser la tête ?

Du vulgaire fil électricien en cuivre de 2,5mm² sous gaine bleue et le tour est joué !

Conseil très judicieux de mon ami André (F5AD SK)...

Je rajouterais, à titre perso, plus balun (si doublet) et surtout, vive la Lévy (voir F3LG) !

Amitiés à tous

Jean-Pierre

 

 

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour Jean Pierre.

C'est bien de l'avoir souligné ,,,,,,, sous gaine bleue ,,,,,,,

Vous allez voir qu'il va y avoir quelqu'un qui va vous demander: POURQUOI BLEUE ?

Ne rigolez pas.... (moi je sais ...Hi !)

Bonne journée. 73 - f5lpr - Denis.

 

Partager ce message


Lien à poster

Jean Pierre a raison :-)

J'imagine la tête du voisin si je colle un chiné vert et jaune bien visible depuis ses fenêtres...

En fait, il faudrait qu'une partie du dipole soit sous gaine bleu, et la partie basse sous gaine verte. Et je change avec du scindex blanc durant l'hiver :-D

j'ai pris un rouleau de 400 m de fil alu et 100 m de cuivre que j'ai trouvé à vil prix.

La transition coax/symétrique est faite avec un balun, effectivement (ceci dit, mon actuel doublet 40 m n'en a pas et s'en porte fort bien)

Dominique FRV m'a donné un truc pour fabriquer de l'isolateur avec des tronçons de tube plastique modelés à chaud

...reste plus que les mats d'extrémité à trouver. Je sens que ça va se terminer avec des mats de planche à voile réformés

 

merci à tous

Marc

 

Partager ce message


Lien à poster

Rebonjour les jeunes , Le cout , le cout ! B) ceci dit l'astuce donnée par Yves pour façonner le dural est aussi très valable lorsqu'on a un chassis à plier

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 2 heures, F5LPR a dit :

Bonjour Jean Pierre.

C'est bien de l'avoir souligné ,,,,,,, sous gaine bleue ,,,,,,,

Vous allez voir qu'il va y avoir quelqu'un qui va vous demander: POURQUOI BLEUE ?

Ne rigolez pas.... (moi je sais ...Hi !)

Bonne journée. 73 - f5lpr - Denis.

 

....bin oui pourquoi bleu ? ( hi!) ...du noir , du rouge et pas que ...( Pâques ?) 73...;)

Partager ce message


Lien à poster

Pourquoi bleu????????????????????

Le fil bleu sur la borne bleue non???????????

Partager ce message


Lien à poster

Bonsoir , au diable les varices , on va imaginer que le bleu va avec la couleur du ciel quand il fait beau , et que le vert se confond avec la verdure à la belle saison  ..................dur aux saisons intermédiaires ............    73  Didier   F4DME

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour 

moi j'utilise pour mon dipole  multidoublet 3,5mhz 7 mhz du 1.5 cuivre avec gaine bleu c'est plus discret  la connectique est raccorder par une boite plexo muni d'une pl idem pour la slopper 160m j'utilise des isolateurs en plastique en forme de noix ces aeriens on subi quelques tempetes sans la moindre degradation  aluminium pas conseillée ce mari mal avec le cuivre resitivitée plus importante que le cuivre resitivitée du cu 0,0176 micro ohms par m aluminium 0,028 micro ohms par m

73 de Yves F5HIE

 

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour

La resistivité n'est pas un problème. Effectivement on a 28/17.6 = 1.6 donc +60% en courant continu. Mais...

En HF suite à l'effet de peau, ce rapport descend en théorie un peu en dessous de 1.3, car la peau ou s'établit le courant est plus épaisse pour l'alu que pour le cuivre. (Autrement dit, la peau du Cu est plus mince). Et pratique, l'alu est de plus aidé par le fait que la couche d'alumine est isolante et sert de gaine "naturelle", alors que l'oxyde de cuivre est un mauvais conducteur et renforce l'effet de peau, d'ou la necessité de vernir ou de gainer le cuivre ( donc poids supplémentaire).

Considérant le gain de poids, la meilleure resistance à la traction et le coût, l'alu sous forme d'alliage l'emporte facilement.

Pour le diamètre 2mm de diamètre parait un bon compromis.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster

J'abonde dans le sens des F6xER George et Roger

Ceci étant, je contenterais tout le monde, puisque mon "fan dipole" externe sera en alu, et que mon "fan dipole" sous les combles est en cuivre. Lequel d'ailleurs va se faire rabattre dans le jardin à raz de terre (2m au dessus du sol) pour tenter de tirer en NVIS sur les bandes hautes

sur le plan esthétique, l'alu est plus discret qu'un fil de couleur, même bleu

 

@ yves : je croyais que c'était "le fil bleu sur la borne verte" :-) 

Je viens de réaliser que le coup du savon/chalumeau sur l'alu doit également faciliter le travail à la plieuse. Comment n'y avais-je pas pensé plus tôt

Marc

Partager ce message


Lien à poster

J'utilise des kilomètres de fil en alliage d'aluminium depuis plus de 14 ans ici sans aucun problème. Cet alliage est inoxydable et utilisé par nos fermiers. Pour les liaisons entre le cuivre (ou alliage de cuivre) et ce fil j'ai fait des connecteurs en bronze.
Actuellement utilisé pour une Quad Loop de 166 m et comme éléments rayonnants de 2 x 3éléments verticaux en phases sur 40 m. Sans compter les radians aux sol, les dipôles et verticales sur mat en fibre de verre utilisées dans mes expéditions.
Ce qui est remarquable c'est l'absence de ventre de tension au centre, avec 4 a 5 kg de contrepoids le fil est parfaitement droit sur plus de 40 m entre deux mats (pour la quad loop ).
 

mes deux centimes pour la journée :-)

 

Partager ce message


Lien à poster

Ah ! Merci Didier

Vous confirmez ce que j'étais en train de cogiter. Seul le bronze permet d'offrir une interface soudable avec le cuivre tout en garantissant un couple électrolytique minimum avec l'alu.

je pense que je vais enrichir Tartaix

73'

Marc

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant